été 1966
HISTORIQUE Les camps ont été créés en 1952 par l’Abbé Charles Rossi, l’Abbé Etienne Brun et son frère Yves Brun. Depuis 1953, ils sont installés à Evolène, d’abord dans un ancien baraquement de chantier à la sortie du village puis, dès 1958 dans deux chalets, qui ont été complètement rénovés en 1992.
DEPUIS 1952 A leur création, ces camps étaient réservés aux garçons et sont devenus mixtes en 1968, accueillant désormais filles et garçons de 14 à 17 ans. Ecrit pour les 60 ans de la Cordée en 2012, ce texte évoque le premier camp:

"Juillet 1952! Premiers pas d'un camp qui devient aujourd'hui sexagénaire, composé d'une ribambelle d'ados devenus largement grands-pères! Ils se reconnaîtront quand j'évoquerai Van-d'en-bas, les tentes rassemblées autour du chalet-resto, la première course "de montagne" au Luisin, la visite du barrage de Salenfe en construction, l'ascension mémorable pour ces jeunes citadins des Aiguilles du Tour avec nuitée à la cabane du Trient! C'était alors un événement: mettre les pieds sur un glacier, un vrai, qui montait alors jusqu'au pied de la cabane, éloigné aujourd'hui de plusieurs centaines de mètres! "La Cordée", ce fut son nom. 60 ans après, vivante et dynamique! Peut-être le premier camp d'adolescents de Genève en montagne, chaussés de manière rudimentaire, équipés de "culottes courtes" ou, pour les plus chanceux de "pantalons golfes", dernier cri de l'alpiniste; pour l'un ou l'autre d'un piolet au manche de bois, et, prêtées par l'armée, de grosses cordes de chanvre... Une aventure commençait et qui a continué ailleurs, qui à chaque retour d'été, permet à d'autres jeunes de découvrir les exigences et les joies de la grimpe et de la haute montagne." – Yves Brun

Le blog de la Cordée présente de nombreuses archives.
CONTACT Pour toutes questions concernant l’association, veuillez vous adresser à Samuel Gaud.